Groupement France Benne

Experts en

solutions logistiques vrac

Détail

Les Transports Centre Bretagne à l'honneur

Section actualité

article actualité

Interview dans l'Officiel des Transporteurs du 29 mars 2019 -Le témoin de la semaine par Mathias BLANCHARD

 

Jacques Flageul, président de Transports Centre Bretagne, est particulièrement satisfait de l'adhésion au réseau France Benne, qui ouvre des marchés auparavant inaccessibles. Cette entreprise qui va plutôt bien est néanmoins gênée par les conséquences du prélèvement à la source et la TIPP.

 

"Le climat économique est soutenu. Tout ce qui touche à l’environnement, comme par exemple les déchets, est particulièrement porteur et dans l’air du temps. L’agro-alimentaire est également un secteur dynamique. Inversement, on constate un léger ralentissement autour du bâtiment. Il ne devrait cependant pas durer.

 

Optimiste sur le long terme

 

Des projets sont en cours, notamment autour des JO de 2024 et du Grand Paris, qui rendent optimiste sur le long terme. Dans l’ensemble, les perspectives sont satisfaisantes pour 2019. Le début d’année s’est avéré plutôt linéaire : pas de pics ou de fléchissements, l’activité demeure bonne et les crédits bas, cela permet de se projeter facilement. Par ailleurs, notre adhésion au réseau France Benne il y a un an nous ouvre des marchés, particulièrement auprès de gros clients, qui ne nous étaient pas accessibles du fait de notre petite taille. Le réseau transmet des valeurs coopératives et donne un véritable sentiment d’appartenance à une communauté.

 

Un turnover important

 

Si des sujets nous impactent négativement, ils sont plutôt politiques. La perte de 30 % du CICE consécutive au prélèvement à la source nous prive de trésorerie. De même, la TIPP n’est pas en adéquation avec l’augmentation du gazole. C’est décevant. Aujourd’hui, le carburant constitue notre premier poste de dépenses (32 à 33 %), en lieu et place de la masse salariale, il y a quelques années.

 

Au niveau social, nous ne ressentons pas de pénurie de personnel, mais faisons face à un turnover important. Je pense que les syndicats devraient œuvrer davantage pour que l’on allonge la durée des préavis de départ dans la filière. Aujourd’hui, ils durent huit jours, contre un mois dans la plupart des autres conventions collectives, et cela nuit à la stabilité des entreprises."

 


Trouvez un adhérent

Grâce au formulaire de recherche.

Tous nos adhérents

FRANCE BENNE

Parc d'activité Les Colonnes
CS 50056
79185 Chauray Cedex

Tél : 05 49 33 13 92

Fax : 05 49 33 14 07